Rechercher
  • Mathilde Villette

Les bienfaits de l'Apithérapie




L’Apithérapie une thérapie qui consiste à se soigner grâce aux produits de la ruche, et donc grâce aux abeilles.


Vous connaissez tous bien évidemment le miel, mais connaissez-vous vraiment ses vertus thérapeutiques ? Savez-vous que les abeilles sont génératrices de gelée royale, de propolis, de pollen, de cire, qui peuvent eux aussi vous soigner, ou prévenir bien des maux ? Si les abeilles font partie de vos pires ennemis l’été, dites-vous qu’elles risquent bien de devenir vos meilleures amies et alliées l’hiver.



LE MIEL


Le miel est avant tout un concentré de sucres, puisqu’il est composé à 70% d’un mélange de fructose, de glucose et de saccharose. Les 30% restants sont composés d’éléments nutritifs. Le miel renferme en effet des protéines, dont 12 acides aminés, mais aussi des enzymes digestives, telles que l’amylase, ou encore des hormones de croissances et des antibiotiques naturels. Sa richesse en vitamines (A, C, E, et pratiquement toutes les vitamines du groupe B), en minéraux et en oligoéléments (calcium, cuivre, fer, chlore, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, silicium, soufre), le rende intéressant dans bien des domaines.


Les vertus du miel sont connues depuis l’antiquité. Le miel a d’ailleurs été plus souvent considéré comme un médicament plutôt que comme un aliment. En effet, parmi les propriétés ancestrales du miel, on peut parler de ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes (blessures, brulures ou plaies), de ses vertus antibactériennes, anti-inflammatoires ou encore antibiotique naturel lors de refroidissements. Il est aussi utilisé pour calmer les affections ORL (toux, mal de gorge), aider à trouver le sommeil, combattre l’anémie, ou encore donner de la vitalité et minéraliser l’organisme. Bien évidemment, les propriétés des miels dépendent surtout des nectars de fleurs qui ont contribué à leur fabrication. Ainsi, le miel de thym a de grandes vertus antiseptiques, le miel d’abricotier combat la constipation, le miel d’aubépine calme les angoisses et le miel de romarin stimule le foie. Autant de vertus que de plantes !


Côté choix, privilégiez des miels biologiques, fabriqués loin de sources de pollution. Plus le miel est frais, meilleur il est. L’idéal étant donc de le consommer dans les mois qui suivent la récolte. Sa viscosité dépendant des fleurs qui ont servi à sa fabrication, ne jetez pas un miel qui cristallise, c’est un phénomène normal pour certains. En revanche, conservez-les dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière. Lorsque vous le consommez dans une tisane, ne le mettez pas dans de l’eau bouillante au risque de le dénaturer et de lui ôter toutes ses vitamines et minéraux.


Il existe aussi d’innombrables façons de l’utiliser. En cuisine, en pâtisserie (à la place du sucre, en en mettant moins que le sucre), en cosmétiques, ou encore dans des recettes de grands-mères pour soigner les petits bobos du quotidien (mal de gorge, toux, migraines, infections urinaires, rhumatismes, fatigue, etc…).



LA GELÉE ROYALE


Côté fabrication, ce sont les jeunes abeilles de six à douze jours qui la fabriquent à partir du pollen. Au cours des 3 premiers mois de leur vie, les larves d’abeille en sont exclusivement nourries. Ensuite, seule la reine continue à s’en nourrir. Cela lui permet d’avoir une espérance de vie entre 3 et 5 ans, là où les larves ne peuvent espérer que 6 mois. Un vrai élixir de jeunesse…


Côté composition, la gelée royale présente une texture gélifiée blanchâtre, laiteuse, au gout acide et légèrement sucré. Elle est composée de 65% d’eau, de 15% de glucides, de 15% de protéines et de 4% de lipides (dont l’acide hydroxy décénoïque, exclusivement contenue dans la gelée royale, lui conférant ses propriétés de défense de l’organisme). Elle contient également de nombreuses vitamines ainsi que de nombreux minéraux et oligoéléments.


En ce qui concerne son utilisation, il est recommandé de prendre une dose comprise entre 500mg et 1g afin de bénéficier de toutes ses vertus revitalisantes :

• Elle dynamise en cas de fatigue et de déprime

• Elle présente un intérêt en cas de stress, en augmentant la joie de vivre grâce à des vertus euphorisantes

• Elle est un tonifiant sexuel

• Elle facilite la digestion

• Enfin et surtout, elle renforce les défenses naturelles de l’organisme.


En tant que consommateur, vous pouvez la trouver sous forme d’ampoules (souvent diluée avec du miel), de capsules lyophilisées, de comprimés, ou encore contenue dans des crèmes cosmétiques. La gelée royale la plus qualitative reste la fraîche. Elle est souvent conditionnée dans un petit pot en verre, conservée au réfrigérateur, et consommée le matin à jeun à l’aide d’une petite cuillère fournie par le laboratoire. Le gros avantage de cet élixir de jouvence qu’est la gelée royale, c’est qu’elle ne présente aucune contre-indication et aucune toxicité, même à forte dose.



LA PROPOLIS


Certains végétaux produisent une matière résineuse que les abeilles utilisent pour fabriquer un matériau complexe, que l’on appelle « propolis ». En mélangeant cette résine à de la salive et à de la cire, les abeilles obtiennent un mastic qui servira à boucher tous les trous, à étanchéifier et à isoler leur maison. Elle permet ainsi de protéger la ruche des microbes qui pourraient y pénétrer. Le trou d’entrée de la ruche est d’ailleurs refaçonné avec de la propolis, tout au long de l’année, afin de stériliser l’entrée de la ruche.


Côté composition, la propolis est constituée de 50% de résines, de 30% de cire, de 10% d’essences de plantes, de 5% de pollen et de 5% de matières organiques. On y trouve aussi de nombreux minéraux, oligoéléments et vitamines. Mais la richesse de sa composition réside en sa concentration en flavonoïdes. Ils sont considérés comme de réels antibiotiques fournis par les arbres. Ils ont des vertus incroyables puisqu’entre autres, ils sont anti-inflammatoires, ils détruisent les agents patho[1]gènes, et ils potentialisent la vitamine C.


Côté vertus, la propolis n’a rien à envier à ses comparses de l’apithérapie. En effet, elle est antimicrobienne, antivirale, antioxydante, bactéricide, anti-inflammatoire, anesthésique et cicatrisante. Elle est alors très intéressante dans de nombreux maux, qu’ils soient hivernaux/ORL (angine, asthme, bronchite, grippe, sinusite, rhinite, pneumonie, otite…), digestifs (ulcère, diarrhée, colite, constipation, gastrite…), dentaires (aphte, abcès, gingivite, carie…), ou cutanés. Plus surprenant encore, elle présente aussi un intérêt en cas de stress, de douleurs, d’hypertension, d’hémorroïdes ; de troubles gynécologiques ou urinaires, ou encore ophtalmologiques.


On la trouve présentée sous de nombreuses formes galéniques : granulés, poudre, pastilles, ampoules, sirops, spray, bain de bouche… Mais la forme la plus connue reste les morceaux à mâcher. On peut en prendre jusqu’à 3g par jour. Dans tous les cas, à vous de trouver la forme qui vous correspond le plus, et surtout qui correspond le plus à vos besoins.



LE POLLEN


Le pollen est avant toute chose, l’aliment des abeilles. Et pour cause, c’est une mine de richesses !


Niveau composition, il est constitué de 35% de protéines. C’est un véritable condensé d’acides aminés puisque sur les 22 acides aminés essentiels de l’organisme, 20 sont présents dans le pollen à une concentration défiant toute concurrence. Niveau vitamines, on y trouve toutes les vitamines du groupe B, ainsi que la E et la C, et la provitamine A. Il est aussi très riche en minéraux et oligoéléments. Enfin, il permet d’apporter de la rutine, un antioxydant très puissant au niveau circulatoire.


En ce qui concerne ses effets thérapeutiques, c’est là que cela devient encore plus intéressant. De manière non exhaustive, on peut évoquer son intérêt dans le rééquilibrage intestinal, dans les troubles de la prostate, les troubles sexuels, les troubles nerveux (déprime, stress, nervosité, insomnie), et dans les retards de croissance. Mais aussi dans les troubles hivernaux puisqu’il redonne de l’énergie en cas de fatigue, stimule les fonctions organiques, renforce l’immunité et désintoxique l’organisme. Tout comme la gelée royale, le pollen est instable et perd de son efficacité en vieillissant. Vous l’aurez donc compris, le meilleur reste le pollen frais de l’apiculteur pris en direct. Plusieurs cuillères à café par jour peuvent être apportées à un adulte. En revanche, pour les enfants, on diminuera la dose par 2 ou 3.



LE VENIN


Le venin, quant à lui, présente des propriétés antirhumatismales. Les apiculteurs le savent bien, puisque habitués aux piqures d’abeilles, ils ne souffrent aucunement de douleurs rhumatismales. Cela en est devenu un traitement. Cependant, cela doit être effectué par des professionnels. En effet, mal utilisé le venin d’abeille peut être mortel pour l’homme.




Les produits de la ruche sont une richesse pour notre santé et pour notre organisme. N’hésitez pas à en utiliser pendant la période hivernale !




Besoin d’accompagnement ?

N’hésitez pas à me contacter par mail sur mathildevilletterelax@gmail.com, ou par téléphone au 06 22 36 51 00.


Bien à vous,

Mathilde Villette



Source : Santé Naturo



12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'Acné