Rechercher
  • Mathilde Villette

L'enjeu d'un système intestinal en bonne santé




Il n’est plus à démontrer l’importance à accorder à notre organe intestinal. De nombreuses études internationales ont démontré le besoin primordial de considérer avec attention cette partie fonctionnelle de notre corps, tant d’un point de vue physiologique que psycho-énergétique.


La saison de l’automne est parfaite pour s’occuper de nos intestins. L’énergie chinoise l’a bien compris & c’est précisément à cette période qu’elle préconise de s’en charger.


En effet, la qualité, la quantité & les associations des aliments & de l’eau que nous ingérons, ainsi que la façon dont on mange (mastication, chronobiologique, index glycémique, etc) ont un impact colossal sur nos intestins, & donc sur tous nos autres systèmes du corps, en particulier :


- Le système immunitaire

La maltraitance de nos intestins au long cour (mal bouffe, boire pendant les repas, les métaux lourds, trop de quantité, les mauvaises associations alimentaires, etc) engendre une fluctuation de notre flore intestinale qui passe d’un état saprophyte à un état pathogène. Additionnée à une porosité intestinale, cela permet le passage dans le milieu interne de bactéries, virus, champignons, responsables de diverses pathologies ailleurs dans le corps, comme les cystites, les infections ORL, les maladies auto-immunes & autres.


- Le système nerveux

Les intestins renferment une quantité incroyable de neurones directement reliées au système nerveux central. Le ventre est le siège premier de nos émotions. Lorsque les intestins sont touchés, le système nerveux l’est aussi, ce qui engendre de la fatigue, du stress, des humeurs changeantes, etc.


- Le système endocrinien

Avec les perturbateurs endocriniens (pesticides, hormones de croissances, etc) contenus dans les fruits, les légumes, les céréales de l’industrie agro-alimentaire, les aliments donnés aux animaux que nous mangeons ensuite, ainsi que ceux contenus dans l’eau courante, cela entraine à terme un certain nombre de maladies dégénératives.


Nous pouvons nous préserver au mieux des effets délétères d’un système intestinal affaibli en étant confiant en nos capacités d’auto régénération du corps. Il suffit pour cela d’être à l’écoute de nos sensations corporelles, comme la fatigue physique & nerveuse, les problèmes fonctionnels chroniques comme les douleurs articulaires, tendineuses, nausées, ballonnements, spasmes, irritabilité, etc, pour pouvoir ensuite commencer à faire évoluer nos comportements.


Pour faire évoluer nos habitudes & nous ouvrir à des techniques de soulagement voire de guérison en ce qui concerne la santé de nos intestins & bien au-delà, voici quelques pistes :


- Faire évoluer globalement nos habitudes alimentaires en envisageant une alimentation naturopathique.

- Envisager par la suite un nettoyage plus ou moins profond des intestins grâce à des plantes laxatives douces &/ou la pratique de l’irrigation du colon, puis leur désinfection grâce aux capsules d’huile essentielle d’Origan par exemple.

- Régénérer ensuite la fore intestinale avec la prise régulière de pré & probiotiques, accompagnés si besoin de compléments alimentaires spécifiques à la régénération de la membrane intestinale, contenant au mieux du curcuma, de la zéolite, des acides aminés…

- Le massage du ventre comme le Chi Nei Tsang est incroyablement efficace.

- L’activité physique, bouger est un principe majeur pour faire circuler les humeurs du corps & accélérer le péristaltisme intestinal.

- Dormir suffisamment & dans les meilleures conditions possibles, le sommeil est l’un des régénérants les plus efficaces qui soit.

- Calmer le mental trop bruyant avec la sophrologie, la méditation, l’EMDR, etc.

- Laisser votre corps exprimer ses émotions, la colère, la joie, la tristesse… par tous les moyens qui vous tentent (danse, chant, yoga du rire, etc).

- Se connecter à la terre pieds nus, le plus souvent possible. C’est un moyen extraordinaire de rééquilibrer l’énergie globale de son corps, ainsi que la qualité de sa circulation.


L’équilibre du système intestinal ainsi que du système nerveux constitue la pierre angulaire d’une bonne santé globale. Cet équilibre nous prévient à la fois de petits problèmes infectieux hivernaux, mais aussi de problèmes de santé beaucoup plus graves.


Faites-vous confiance & aimez-vous suffisamment pour entamer les évolutions comportementales nécessaires !




Besoin d’accompagnement ?

N’hésitez pas à me contacter par mail sur mathildevilletterelax@gmail.com, ou par téléphone au 06 22 36 51 00.


Bien à vous,

Mathilde Villette



Source : Santé Naturo


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout